L'église La piscine thermale La mairie Les Hauts de Salins La chapelle Saint-Roch La salle polyvalente






Retour page accueil


LE PATRIMOINE RELIGIEUX DE SALINS-LES-THERMES

L’église Saint-Maurice La chapelle Saint-Roch


L'église Saint-Maurice

Ouverture de début mars à fin octobre

L’église de Salins-les-Thermes a été construite à l’écart des crues du Doron. De sa stucture romane il ne reste rien. Son plan était, avant 1655, en forme de croix donc avec transept. L’archevêque fit à cette époque convertir le chevet en fond plat et ajouter deux nefs latérales.

L'église
Détail d'une torsade baroque
Ainsi, l’église eut la structure de toutes les églises de Tarentaise. On y retrouve donc un intérieur baroque avec voûtes en croisée d’ogives, torsades et dorures.

Saint-Maurice est le patron de la paroisse et le titulaire de l’église. La présence de la Maison de Savoie en a décidé ainsi, Saint-Maurice étant le patron de la Savoie. La Maison de Savoie a hérité du Royaume de Bourgogne Transjurane. Ce dernier avait fait d’Agaune, là où l’on vénère le souvenir du massacre de la légion Thébaïne commandée par Saint-Maurice, l’une de ses capitales.
Saint-Maurice est le sujet du retable majeur de l’église. Deux statues dans le bas-côté droit rapellent ce personnage et ses légionnaires.

Il y avait, autour de l’église, son cimetière où on peut encore voir la tombe de Jean-Marie Merme. Ce militaire eut une extraordinaire carrière sous la Révolution et l’Empire. Il se retira à Salins. Sur son monument funéraire est gravée l’inscription : « Des pyramides à Moscou".
Retable de la nef latérale gauche

Retour haut de page

La chapelle Saint-Roch

La chapelle Saint Roch
Allez admirer la chapelle des Frasses et son retable dédié à Saint-Roch, ce Saint qui, sur son chemin entre Montpellier et Rome, au XIVème s., voulut aider les pauvres et les pestiférés, mais attrapa malheureusement la peste à son tour et en mourut.
Le retable